Josef Nadj

Quand la lune se lève

  • #5 création mondiale
  • Spectacle
Réserver

Date(s) :

Prix : 5 à 40 €


  • Ligne 1
  • Ligne 2

Polyrythmies et énergies débridées, improvisations gestuelles et motifs telluriques, finissent par croiser l’univers du jazz noir américain, pour célébrer le mouvement pur, celui qui vous emporte et qui n’a d’autre pays que la liberté.

Agnès Izrine

Josef Nadj déploie depuis plus de trente ans de nombreuses créations chorégraphiques, plastiques, et photographiques. D’origine hongroise, né à Kanjiža en Voïvodine (Serbie), son univers a longtemps été inspiré par une Mitteleuropa érudite et lettrée. Mais Nadj s’est ouvert à d’autres imaginaires, en travaillant avec le plasticien Miquel Barceló, ou en inventant avec des danseurs de butô un Japon illusoire…

Depuis Omma (2021), il a opéré une rupture radicale dans son œuvre en changeant de continent et d’interprètes. S’aventurant sur d’autres territoires, le voilà libre de forger un nouveau monde avec ses danseurs en provenance de pays africains : Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Congo Brazzaville. Mais si, pour Josef Nadj, cette terre d’Afrique représente celle des origines, où les danses « relèvent d’une tradition vivante », pas question pour lui d’y piocher un vocabulaire, pas plus que d’imposer son propre langage chorégraphique.

Les artistes apportent leurs pratiques et leurs rêves, pour penser ensemble une danse syncrétique, profondément contemporaine, acrobatique, dynamique, et former un corps collectif, fort des expériences de chacun. Polyrythmies et énergies débridées, improvisations gestuelles et motifs telluriques, finissent par croiser l’univers du jazz noir américain, pour célébrer le mouvement pur, celui qui vous emporte et qui n’a d’autre pays que la liberté.

Agnès Izrine

Distribution et production

Atelier 3+1 / Josef Nadj
Chorégraphie : Josef Nadj
Avec Timothé Ballo, Abdel Kader Diop, Aipeur Foundou, Bi Jean Ronsard Irié, Jean-Paul Mehansio, Sombewendin Marius Sawadogo, Boukson Séré et Josef Nadj
Collaborateur artistique : Ivan Fatjo
Production, diffusion : Bureau Platô (Séverine Péan et Mathilde Blatgé)
Administration de production : Laura Petit
Production déléguée : Atelier 3+1
Coproduction : Festival Montpellier Danse 2024, Le Trident, Scène nationale de Cherbourg, MC 93 Maison de la culture de Seine-Saint-Denis, Bobigny, Le Trident, Scène nationale de Cherbourg, Charleroi Danse, Le Tropique Atrium, Fort-de-France, Théâtre des Salins, Scène nationale de Martigues, Le Théâtre d’Arles
Avec le soutien du Ministère de la Culture – DRAC Ile de France, la Région Ile de France, le CND – Centre National de la Danse à Pantin, La Maison des Métallos

Pour cette création, Josef Nadj a été accueilli en résidence à l’Agora, cité internationale de la danse avec le soutien de la Fondation BNP Paribas.

En images

Photos de répétitions © Theo Schornstein

Réserver

Dates

Date, horaire et lieu Prix
24 Juin 2024 — 20h00 Opéra Comédie 5 à 40 €
25 Juin 2024 — 20h00 Opéra Comédie 5 à 40 €
26 Juin 2024 — 20h00 Opéra Comédie 5 à 40 €

Tarifs

Agora J+ — 5€
Agora +et- — 5€
Agora 1ère série — 28 €
2e série — 20 €
Réduit 1ère série — 32 €
2e série — 22 €
Plein 1ère série — 40 €
2e série — 28 €
Tarif unique en 3e série — 10 €

Opéra Comédie

11 Bd Victor Hugo, 34000 Montpellier, France
  • Ligne 1
  • Ligne 2
Comédie

L’Opéra Comédie est accessible aux personnes à mobilité réduite. L’accès se fait par l’ascenseur de la rue des Étuves.
Si vous venez en voiture, les parkings payants de la Comédie, du Corum et du Polygone se situent à proximité.
Si vous venez à vélo, vous pouvez stationner votre vélo librement et de manière sécurisée dans le Véloparc Comédie de la Tam. Situé dans le parking souterrain de la Comédie (consigne à casques et pompes à vélo disponibles). Les Véloparcs sont sous vidéosurveillance et gratuit pour les abonnés TaM.