Michèle Murray

De nationalité franco-américaine, Michèle Murray est chorégraphe et directrice artistique de la structure PLAY / Michèle Murray. En parallèle de ses études de lettres, elle se forme à Düsseldorf en danse classique, puis à New York auprès de Merce Cunningham, ensuite en autodidacte auprès de nombreux chorégraphes à Paris. Par la suite, elle devient interprète sur différents projets chorégraphiques, notamment auprès de Didier Théron à Montpellier et Bernardo Montet au Centre Chorégraphique National de Tours.

À partir de 2000, elle développe son propre travail au sein de la structure Murray / Brosch Productions, en collaboration artistique avec Maya Brosch. Elle présente de nombreuses pièces en Europe. Dès 2012, revenant vers un travail centré sur le corps et sur la danse, elle crée la structure chorégraphique PLAY / Michèle Murray, dont elle est directrice artistique tout en travaillant en étroite collaboration avec les artistes dont elle s’entoure.

Dans ce cadre, Michèle Murray crée les pièces ATLAS / ETUDES, un « atlas chorégraphique » composé de dix pièces courtes (2018), WILDER SHORES, pièce pour six danseur.euse.s et le compositeur Gerome Nox au plateau (2020), et EMPIRE OF FLORA, pièce pour quatre danseurs et une DJ (2022), dont les premières auront lieu au cours des diverses éditions du Festival Montpellier Danse. Ces pièces tournent actuellement en France et en Europe.

Depuis 2021, elle mène des projets de recherche autour de la chorégraphie pour les espaces muséaux. En 2023, elle crée DANCEFLOOR, commande pour les 25 danseurs et danseuses du Ballet de Lorraine.

Michèle Murray est artiste associée au Théâtre La Cigalière de Serignan (2022 – 2025) ainsi qu’au Pôle de Développement Chorégraphique Bernard Glandier. À partir de 2024, elle sera artiste associée au Centre Chorégraphique National de Tours pour trois ans.

Crédit photo : © Luca Ianelli

Apparait dans